Sir Nicolas

Ainsi donc une mutuelle que je ne cite pas pour préserver sa bêtise a décidé qu’il n’y aurait plus de croix sur la mitre de saint Nicolas. Comment ne pas la féliciter pour ce geste courageux et souhaiter qu’elle aille plus loin. La mitre ? Inutile en somme et liée à une exécrable tradition chrétienne. Un canotier ferait mieux l’affaire : c’est très tendance. La crosse ? Allons ! Une crosse a-t-elle jamais aidé un vieillard à marcher ? Une bonne canne suisse, ah oui. C’est très neutre. Ou une béquille, cela attendrirait. La robe ? La dentelle ? Je laisserais. Les enfants en ont besoin pour leur éducation sexuelle. En effet, qui n’a pas comme moi souhaité soulever (au beau temps où ils en avaient encore une) la soutane des curés pour voir ce qu’il y avait en dessous ?

Donc, on garde la robe et la dentelle. Mais…

Mais il y a le nom ! C’est quoi, un saint, pour les petits laïcs, les enfants musulmans, les juifs, les anabaptistes et les excommuniés ? Non, non, cachez ce saint que je ne saurais voir.

Alors quoi ? Pourquoi pas un cigare entre les dents, un air Trump et une appellation nouvelle ? Sir Nicolas.

Venez, venez, sir Nicolas, cela aurait du chic et ne choquerait personne.

Ah merde, j’avais oublié la Corée du Nord.

Publicités
Publié dans Non classé. 4 Comments »

4 Réponses to “Sir Nicolas”

  1. Andre Denis Says:

    entièrement d’accord avec toi face à cette stupidité.

  2. Fabien Says:

    Je suis entièrement d’accord avec toi! Cette laïcisation à outrance et soi-disant bien-pensante de notre société de plus en plus débile est non seulement ridicule, mais dangereuse, car perverse. C’est sous prétexte de tolérance, en effet, qu’on devient de plus en plus intolérant en éradiquant, justement, les signes de l’originalité et de la différence.

  3. stasjea Says:

    Excellent ! Tout se lisse, se confond, se décline en politiquement correct. Grrr…

  4. Jean-Luc Geoffroy Says:

    Le monde (occidental en particulier) va ainsi : on chasse Zwarte Piet parce que c’est pas bien du tout, savez-vous, de dire que le méchant est noir. Il prend sa revanche et veut aussi sacrifier le père Nicolas sur l’autel de la neutralité, du philosophiquement correct.
    Quand tout sera neutre, que restera-t-il? Un peu comme la bouffe aseptisée finira par devenir insipide. Mais on oublie que notre corps fabrique de moins en moins de défenses naturelles. On oubliera alors aussi de réfléchir de manière tout aussi naturelle.
    Bah, pas de soucis, les robots qui nous remplaceront dans tout sont déjà en cours de fabrication. Ils auront un avantage : on ne leur aura pas bourré le crâne dès le plus bas âge avec des bobards divins inventés pour diviser bien plus que pour rassembler. Et ils n’auront plus besoin de confisquer la liberté de pensée : on l’aura limée et rangée aux oubliette en temps voulu…
    Je me demande tout de même si le père fouettard est blanc en Afrique.


Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :