Mozart

Souvent, mes jeunes lecteurs, à qui je dis que l’écriture me pèse, me demandent pourquoi je continue à écrire. Hier, à la radio, j’ai entendu citer cette phrase de Mozart, que je reprends à mon compte : "Pourquoi je continue à composer ? Parce que me reposer me fatiguerait plus."

Publicités
Publié dans Non classé. 2 Comments »

2 Réponses to “Mozart”

  1. Desmons Says:

    Emouvant. Je retrouve un ancien collègue de l’Athénée royal de Virton (71-73) à la plume enchanteresse et qui cite Mozart, mon compagnon de route…

  2. magaligodin Says:

    Claude,
    Je te remercie pour ta visite chaleureuse au collège Saint-Augustin. Je pourrais prétendre sans me tromper avoir appris de nombreuses choses à cette occasion.
    Je retiendrai par exemple qu’il n’est pas aisé de se glisser dans la peau d’un personnage trop différent de soi, les personnages font partie de nous, d’une manière ou d’une autre.
    J’ai également beaucoup médité sur la question de l’imagination, sur le fait que l’écrivain, avec son aide, peut créer ce qui lui plaît.
    Encore merci pour ta venue et pour les romans que tu as écris.
    Magali


Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :