Zwin

Il y a dans la vie des heures merveilleuses. Qui ne le sait pas ? Mais il faut savoir où et avec qui.

La journée passée à me promener dans le Zwin avec ma petite-fille Marguerite est de celles qui donnent envie de vivre mille ans. Une connivence de chaque seconde. Un paysage libre. Et presque personne. Je devrais trouver le moyen d’y rejoindre les rouges-gorges.

Publicités
Publié dans Non classé. Leave a Comment »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :