and the captain is

plus loin que la plus crâne

la plus entêtée des vagues

toi matelot fragile et si craintif

te voilà

à l’insu des tempêtes et des radeaux

sur quel esquif volé à qui

et sans autre équipage

– avoue-le –

que les mouettes

te voilà gercé d’embrun

solide comme un capitaine

et criant

plus fort oh plus fort

que le vent du nord

celui qui te sert de rime

et de rame

criant à l’Angleterre que tu arrives

début décembre ou à mi-fête

pour saluer d’un rire clair

cette princesse aux yeux marron

qui cherche dans la Tamise

la lune ou les étoiles

Publicités
Publié dans Non classé. Leave a Comment »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :