petits airs de Venise (14)

complicité

qui connaît à Venise

les prisons à pigeons

comme trois tours d’église

qui défont

l’horizon

ceux d’hier m’ont volé

des chips à la terrasse

puis se sont envolés

fiers rapaces

et sans traces

aux carabinieri

j’ai dit effrontément

non li ho mai visti

son’ via

poi basta

Publicités
Publié dans Non classé. Leave a Comment »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :