petits airs de Venise (4)

instantané

les pieds dans l’eau

la tête au vent

elle allait jeune et ravissante

un matelot

rapide et grand

la saisit d’une main puissante

emmène-moi

lors lui dit-elle

loin de ces ruelles liquides

je suis à toi

la vie est belle

vois comme mon cœur est à vide

Publicités
Publié dans Non classé. Commentaires fermés sur petits airs de Venise (4)
%d blogueurs aiment cette page :