enfance

Mon enfance dort debout sous un cerisier. Parfois des gens passent et lui disent qu’elle devrait s’étendre un peu au milieu des pâquerettes. Alors, elle sourit, mon enfance. Elle dit qu’elle attend la neige, les braves flocons qui mettront aux branches des pétales blancs. Elle est patiente, mon enfance. Elle n’a que ça à faire : attendre.
Plus tard, elle croquera des cerises.

Publicités
Publié dans Non classé. 2 Comments »

2 Réponses to “enfance”

  1. Roland Lejeune Says:

    Merci pour ces instants de plaisir pacifiques.

  2. Loïse Lavallée Says:

    Croquées, les cerises sèment
    leurs noyaux
    au coeur des saisons…
    L’enfance à nouveau s’amène
    une ride au coin des yeux
    et le geste plus lent.


Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :