conseils

Des mots, tu sais, ben c’est un peu comme des coquillages. Si tu lui donnes que ça, à la mer, qu’est-ce que tu veux, elle s’en fout, la mer, de tes coquillages. Si t’as rien d’autre, gamin, faut rester sur la digue, ajuster ton col marin, faire comme si.
C’est ce qu’elle aime, la mer. Faire comme si t’étais un pirate, tu comprends ? Tousser fort, frotter un sabre de bois contre tes cuisses. Elle aime ça, la mer. Aussi les cris de tempêtes et de naufrages. Elle se sent forte, tu vois.
Faut toujours rendre les gens forts. Sinon, ils doutent. Elle doute souvent, la mer. Elle a peur des barquettes, des mecs qui cabotent d’une île à l’autre. Tu cabotes ?
Ou alors faut boire du rhum et chanter un peu. Cela rassure. Faut toujours rassurer. Sinon, les gens ont peur. La mer, c’est une inquiète, faut le savoir.
Bordel, je cause, je cause. Et les navires s’en vont. T’as de la monnaie pour dix euros ? La monnaie, c’est comme les coquillages : ça sert pas à grand-chose. Mais bon…

Publicités
Publié dans Non classé. 1 Comment »

Une Réponse to “conseils”

  1. Jea Says:

    On s’y croirait. J’aime l’ambiance que tu réussis à créer. On dirait Jean-Paul Belmundo dans son vieux ciré jaune, le cigare au bec. Majestueux…

    Just


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

«

»
%d blogueurs aiment cette page :