piécettes

Il faut ramasser les gens qu’on aime comme de rares piécettes. Et ne pas compter, sinon on se sent tout triste de ne trouver dans ses poches que quatre ou sept centimes.
Cela ne sert à rien d’ailleurs d’être triste. Ni d’accuser les piécettes qui ne sont pas là. Elles sont sûrement dans d’autres poches.

Publicités
Publié dans Non classé. Leave a Comment »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :