spécialités

On a les spécialités qu’on peut. A Liège, je l’apprends à mes dépens, la spécialité locale, c’est la grève. Pas de courrier pendant des semaines. Et maintenant, des lettres urgentes m’arrivent, postées il y a plus d’un mois. Ferais-je plaisir à Bart en lui disant que j’ai été déposer du courrier en Flandre pour être sûr qu’il arriverait ? Bien sûr, pour prendre le train, j’ai dû beaucoup marcher car les bus de la TEC, ici, sont souvent à l’arrêt. Droit de grève. (Tiens, à propos, y ai-je droit, moi, à ce droit ? Je vais en parler à mon cheval.)
Et nos écrivains ? Un grand nom du roman contemporain, que je ne cite pas car il ne le mérite pas, a été reçu il y a peu à l’Académie française. Il est arrivé avec un quart d’heure de retard ! La presse trouve-t-elle cela honteux ? Mais pas du tout ! C’est un tout grand nom, vous savez. Moi, je croyais qu’être un grand nom vous donnait des devoirs. C’est vrai que je retarde : les retards plus le manque d’orthographe, voilà ce qui fait la vraie grandeur des écrivains.
Allez, j’arrête de râler.

Publicités
Publié dans Non classé. 2 Comments »

2 Réponses to “spécialités”

  1. Fabien Says:

    N’arrête surtout pas de râler, cela fait tellement de bien!

  2. noesendanielle Says:

    En effet, ce genre de « grand » MOOSIEUUU se croit tout permis…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :