guignes

Quelques bigarreaux dans ta main et te voilà heureux comme un enfant.

Et tellement merle moqueur à la merci de mains qui n’applaudissent que pour faire fuir.

Qui a dit que tu te tracassais pour des queues de cerises ?

Publicités
Publié dans Non classé. 1 Comment »

Une Réponse to “guignes”

  1. Fabien Says:

    Décidément, les queues de cerises en inspirent plus d’un!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :