ciao

Comme la langue évolue, mes amis ! Et comme l’anglais envahit tout ! Moi, quand on me quitte, je dis comme tout le monde : « Allez, à plus. » Mon proprio,lui, avec qui pourtant je suis en règle sur le plan des lois, ne manque jamais de me crier : « Bail, bail. » Et ma fille, qui apprécie l’effort que je fais pour écouter ses propos sans intérêt, soupire en partant : « Bâille, bâille. » Dieu merci, elle n’oublie pas l’accent circonflexe et elle le place bien. Mais encore plus fort : ce matin, mon ami mendiant de la place Saint-Lambert ne m’a pas laissé monter dans l’autobus 12 sans me crier : « Baille, baille. » Malheureusement pour lui, je ne comprends que le français d’aujourd’hui et je ne lui ai rien donné. Non mais !

Publicités
Publié dans Articles. 2 Comments »

2 Réponses to “ciao”

  1. bourgonm Says:

    Vous êtes le premier que je vois s’insurger contre l’anglicisation perverse de la langue française. Bravo!
    Vous le faites d’une manière humoristique, mais néanmoins efficace. Nous du Québec, dont la pauvre langue française survit de peine et de misère, nous regardons la France avec désolation et efffroi.

  2. Pierre Lavallée Says:

    Bravo Claude, OUI, dénonçons l’usage intempestif de l’anglais dans des situations où rien ne le justifie…
    J’en profite pour porter à votre attention cet éditorial sur « Le français des Français » publié dans Le Devoir, il y a quelque temps déjà !

    http://www.facebook.com/home.php?ref=logo#!/note.php?note_id=451605257694


Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :