fleurs

Quand j’étais enfant, je croyais que les champs de blé étaient français. Au hasard de mes promenades, j’y voyais des marguerites blanches, des bleuets azur et des coquelicots d’un rouge cocardier. Le drapeau du pays voisin.
On a nourri tout cela de vigoureux pesticides. Les bleuets ont disparu. Parfois, entre deux épis, une marguerite hausse la tête. Les coquelicots n’ont pas le temps de se faner.
Est-ce ainsi que les pays disparaissent ?
Mais alors, avec quelles fleurs quittant la campagne essaie-t-on d’effacer la Belgique ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :