c’est aux feux

C’est aux feux que j’ai vu l’ours. Il hésitait. Deux feux rouges devant. Un vert pour tourner à droite. Un rouge pour les piétons. Rien pour les ours. Il m’a regardé. Il se grattait le front avec les griffes. Il grommelait des drames que je ne comprenais pas. J’ai dit : « Allez, on y va. » Le feu était bleu avec plein d’étoiles. Je n’avais jamais traversé un passage pour poètes. L’ours a marché plus vite pour être à ma hauteur. On était bien. J’aurais pu en faire l’ours de mon enfance. Je suis sûr qu’il voulait bien.

Publicités
Publié dans Articles. 1 Comment »

Une Réponse to “c’est aux feux”

  1. Elise Says:

    C’est donc toi, l’homme qui a vu l’ours…


Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :