Claudio au Québec

Eh bien si, quoi qu’en disent mes détracteurs les plus gentils, Claudio au Québec, c’est un peu Tintin en Amérique.
Malgré les mauvaises surprises, comme ce vol pour Londres avec la Britsh, qu’on annule parce… qu’il n’y a pas assez de passagers pour un 320. Me voilà donc dans un petit jouet peu rassurant de la Brussels Airlines (correct ?). Cela me rappela un autre vol au départ de Paris, que je raconterai un de ces jours.
London Heathrow est aussi grand que la Gaume et on y parle un abominable anglais, sorte de mélange d’irlandais et d’iroquois. Mais j’ai fini par trouver mon 330 et même un employé qui voyait sans doute ma peau vert-gris, a accepté de remplcare mon hublot par une place couloir. Tout le monde a cru que c’était par pitié pour la longueur de mes jambes.
Le vol fut parfait et on mangea beaucoup…
Quelqu’un m’attendait à Ottawa. Quelqu’un que je connais très bien.Hélas, à cause de ma distraction qui ne s’arrange pas, j’ai juste pu voir que ce n’était pas une femme. Claude Bolduc ? Il ne semblait pas comprendre mes allusions à ses nouvelles. Michel Lavoie ? Même chose. Alors, j’ai dit :
– Mais où nous sommes-nous rencontrés la dernière fois ?
– A Gatineau.
Ma foi, cela m’aidait beaucoup.
La gentille Loïse Lavallée m’attendait à l’hôtel. Avec de magnifiques fleurs de son jardin. Puis il fallut aller souper chez Guy Jean.Ah ben oui, c’est Guy Jean, mon ami poète. C’est Guy Jean qui m’attendait à l’aéroport. Pourvu qu’il ne lise pas ces lignes…
Drôle de nuit, puisque je ne sais pas si je me suis endormi à l’heure d’ici ou à celle de Bruxelles-Halle-Vilvorde. A 4 heures plus moyen de dormir. Mon pancréas et mes orteils me disaient qu’il était déjà dix heures. Eh bien, je travaille, je travaille…
A deux heures, j’ai la visite d’un journaliste. J’adore parler de moi.

Publicités
Publié dans Articles. 3 Comments »

3 Réponses to “Claudio au Québec”

  1. marion-coppin Says:

    Super! On aurait tort de croire que les voyages ne forment pas … Claude ,et bon séjour!

  2. Elise Says:

    Content que tout se passe pour le mieux, Claudio. On a beaucoup pensé à toi (en décomptant 6 heures) et j’ai bien ri quand j’ai été me coucher à 23 heures en me disant que chez vous, il n’était que 17 heures et qu’il te restait encore toute une soirée à tenir… 🙂
    Continue à nous raconter tes aventures. Ca devrait être assez croquignol 🙂
    Bisouuuus!

  3. Jean-Luc GAUMAIS Says:

    Je crois que les bonnes surprises vont très largement surpasser les éventuels petits pépins. Je me dis finalement que j’aurais dû prévoir de t’accompagner, que j’aurais pu te souffler à l’oreille que c’était Guy Jean, et que tout ce périple s’ouvrait sur la création. Tant que tu y es, embrasse bien Loïse pour moi. Et Guy Jean aussi, finalement, ce sont de tels amis que l’affection ne choque pas…
    Comme dirait mon ancien prof de français (et un ami de longue date et de haute estime!),
    Tibi…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :